top of page
Rechercher

Retour sur le livre "Je réussis ma détox sucre"




Dans l’optique de prendre soin de sa santé, il est parfois nécessaire de réajuster son mode de vie et notamment son alimentation. Mais, cela peut s’avérer être un défi de taille pour certaines personnes, notamment pour les gourmands ayant des difficultés avec la diététique. (comme moi !)

Il a été maintes fois évoqué que l'alimentation peut avoir une effet sur les troubles liés à l'endométriose, nous avons abordé plusieurs pistes dans l'article du blog dédié à l'ouvrage de Fabien Piasco "L'alimentation anti-inflammatoire"


Dans mon cas, je dois avouer que je suis assez nulle en diététique. En plus, vous devez le voir régulièrement dans mes stories, je suis une personne très gourmande, ce qui ne facilite pas les choses. Mais, j'ai conscience que des réajustements alimentaires pourraient être bénéfiques pour ma santé. C'est pour cela que j'ai décidé de me procurer le livre de Bérengère Phillipon "Je réussis ma détox sucre", il y a quelques mois.


J'ai d'abord pensé qu'il serait judicieux de freiner ma consommation de sucre. Je me suis aperçue que le sucre était présent dans de nombreux aliments, y compris dans les plats salés. Le livre de Bérengère m'a été d'une grande aide, grâce à ses explications claires et à l'indice glycémique de nombreux aliments.

C'est une personne passionnée par la nutrition, et très sensible à la cause de l'endométriose dont sa sœur est atteinte. Nous avons longuement échangé au téléphone, et cela m'a permis de mieux comprendre les principes de la détoxification.



Je lui ai posé 6 questions afin d'en savoir plus sur sa méthode.

1 - Bérengère, peux-tu te présenter et nous dire ce qui t'a amené à écrire ces ouvrages sur la détox du sucre ?


Bonjour ! Je m’appelle Bérengère et j’ai 45 ans, je suis une maman de 2 enfants de 11 ans et de 16 ans.

J’ai toujours été passionnée par la santé et la cuisine. J’ai une formation en chimie/biologie et en nutrition. Je suis auteure de livre de santé/cuisine, coach en nutrition, je donne aussi des cours de cuisine et j’organise parfois des webinaires santé.

En 2019, à l’aube de mes 40 ans, j’ai décidé d’améliorer mon alimentation en diminuant le sucre car j’ai eu un diabète gestationnel il y a 12 ans et je savais que j’abusais des desserts.

Après de très nombreuses lectures sur le sujet, je me suis rendue compte que le sucre était partout et qu’il fallait aussi faire attention en salé. C’est pourquoi, j’ai voulu raconter mon expérience et tout ce que j’avais appris pour aider les autres à réussir.

Cette nouvelle alimentation a changé ma vie. Les bienfaits ont largement dépassé mes espérances :

· Meilleure qualité de la peau, moins d’acné

· Meilleur équilibre de la flore intestinale et meilleur transit

· Moins de pulsions sucrées

· Quelques kilos en moins sans frustration

· Moins de fatigue et de coups de pompe dans la journée

· Moins de maladies, je n’ai pas eu un rhume depuis 3 ans !

· Baisse du cholestérol et triglycérides, donc moins de maladies cardiovasculaires

· Un état d’esprit plus zen et un meilleur sommeil

2- Nous avons parlé du fait que je sois maman solo d’une petite fille qui ne mange pas toujours les mêmes choses que moi. Que me conseilles-tu pour gérer au mieux les différences de menus sans perdre trop de temps ?

Je pense qu’il faut préparer ce dont tu as vraiment envie et ensuite « broder » pour les enfants. C’est-à-dire, leur proposer une partie de ton repas et ajouter quelques trucs rapides à préparer qu’ils aiment. C’est souvent des féculents que je prévois en quantité pour en avoir toujours sous la main dans la semaine ou il y a l’option « semoule » qui se prépare en quelques minutes.

Cela les oblige à goûter un minimum, à s’habituer à consommer des légumes, tout en leur donnant à côté, quelque chose qu’ils adorent.

Par exemple, quand je prévois une poêlée de légumes-poulet à l’asiatique avec champignons, haricots verts, carottes, je donne à mes enfants seulement haricots verts carottes car ils n’aiment pas les champignons et je leur ajoute de la semoule.

Après, nous avons des repas 100% communs comme les crêpes de sarrasin, les quiches ou pizza IG bas, les Dahl de lentilles, les omelettes …



3-En quoi selon toi limiter le sucre peut apporter un mieux vivre aux femmes qui ont l'endométriose ?

Je connais bien cette maladie car ma sœur en est atteinte à un stade très avancé.

Comme vous le savez, c’est une maladie inflammatoire et calmer l’inflammation du corps aident vraiment à améliorer les symptômes. Après, cela ne fait pas guérir mais cela permet de mieux vivre avec.

Le sucre en excès est très inflammatoire pour le corps, c’est pourquoi, l’alimentation IG bas est vraiment très utile.

Après, je préconise aussi de faire attention aux graisses :

- Diminuer les graisses animales

- Augmenter ses apports en Omega-3 souvent peu consommés et veiller à un équilibre entre Oméga 3 / Oméga 6. En excès, les Oméga-6 sont pro-inflammatoires.

Il faut aussi éviter les laits et yaourts de vache qui sont très inflammatoires car ils contiennent encore le lactosérum qui titille l’insuline. Mais vous pouvez prendre les versions de brebis/chèvre et végétale.

Ma sœur a suivi mes conseils et elle a vu une amélioration non négligeable.

4- Lorsqu’on est atteinte d’une pathologie chronique comme l’endométriose, on a souvent aussi des intolérances alimentaires.

Le choix des menus peut devenir vite limité, (dans mon cas, je suis intolérante à énormément de fruits)

As-tu des conseils ? Quel est le plus adapté entre une détox du sucre ou un rééquilibrage alimentaire ?

L’alimentation à IG bas est plutôt un rééquilibrage alimentaire, une manière plus saine et naturelle de manger, comme à l’époque de nos grands-parents : moins de sucre, davantage de fibres, davantage de légumes, des céréales non raffinées, un maximum de graisses saines etc.

Dans mes livres, je propose souvent des alternatives sans gluten et sans lactose car je sais que de nombreuses personnes sont intolérantes.

Pour les fruits, il suffit de choisir ceux qui te plaisent, ils sont tous possibles dans le cadre d’une alimentation IG bas. Il faut juste éviter de les consommer en jus ou séchés.


5- Peux-tu nous conseiller un exemple de menu gourmand et facile pour cet automne ?

Entrée : salade verte au choix (roquette, laitue, mâche…) ou crudités avec une sauce vinaigrette (Huiles d’olive et de lin, vinaigre de cidre, moutarde à l’ancienne, curcuma, poivre, sel)

Plat : Dahl de lentilles aux épinards : lentilles vertes, sauce tomate, crème de coco, épices indiennes, épinards hachés surgelés, sel/poivre (recette dans mon livre « Je réussis ma détox sucre » tome 1

Il suffit juste de prévoir la cuisson des lentilles la veille si on est pressé le soir. Ce plat se prépare en 5 min !

Dessert : Bol gourmand avec : Fromage blanc de brebis ou pudding de chia (chia gonflé dans du lait végétal) + 1 cc de purée de noisette délayée dans un peu d’eau pour qu’elle soit liquide, 1 portion de fruit


6-Comment mettre en place cette alimentation au quotidien ?

- Se renseigner pour tout comprendre avec mon 1er livre "Je réussis ma détox sucre"

- Revoir le contenu de ses placards en choisissant des produits IG bas (sucrants naturels IG bas, farines IG bas, légumineuses, quinoa, pâtes et riz complets...)

- Changer ses desserts en les choisissant sans ajout de sucre mais en les sucrant avec des fruits : fromage blanc de brebis, pudding de chia. Ajoutez une cc de purée d'Oléagineux pour plus de goût

- Faire un planning de repas pour la semaine et notez votre liste de courses. Achetez que ce qu'il y a sur votre liste

- Cuisinez un minimum avec des produits bruts. Pour gagner du temps, misez sur les légumes surgelés, les légumineuses cuites en boîte.

- Réalisez les cuissons des légumes pour 3 jours et conservez-les dans des boîtes.

- Régalez-vous en salé sans bannir le gras, notamment le bon gras ( oléagineux, poisson gras , graines, huiles d'olive, de lin, de colza...)

Encore merci à Bérengère Philippon d'avoir pris le temps de répondre à mes questions qui je pense éclaireront nombreuses d'entre nous.


Voici les liens Amazon de ses ouvrages :


Je n'ai pas eu l'occasion de lire son troisième ouvrage sur le rééquilibrage alimentaire, dites moi si cela vous intéresserait ?



Soutenez l'association de sensibilisation La Belle et l'endo ! Faites-vous plaisir avec un des articles de la boutique ! Une partie de chaque vente est reversée à la recherche contre l'endométriose ComPare Endo







329 vues

Comentários


Post: Blog2_Post
bottom of page